print
 

Directives "Habitats" & "Oiseaux"

Un site est classé Natura 2000 au titre de la Directive « Oiseaux » ou de la Directive « Habitats », adoptées respectivement en 1979 et 1992.

Un site est appelé Zone de Protection Spéciale quand il désigné par la Directive « Oiseaux » et Zone Spéciale de Conservation quand c’est au titre de la Directive « Habitats ».
Ces directives établissent la base réglementaire de ce grand réseau écologique européen.

- La Directive « Oiseaux »

Cette Directive, qui date de1979, vise à la protection des espèces d’oiseaux sauvages du territoire européen. Elle cible 181 espèces et sous-espèces menacées, qui nécessitent, à ce titre, une attention particulière. Cette protection s’applique aussi bien aux oiseaux qu’à leurs nids, leurs œufs et leurs habitats. Plus de 5 000 sites sont classés en tant que Zone de Protection Spéciale, par les Etats membres de l’Union européenne.



- La Directive « Habitats, faune, flore »

Cette Directive répertorie plus de 200 types d’habitats naturels, 200 espèces animales et 500 espèces végétales présentant un intérêt écologique pour l’Europe et nécessitant une protection. Les Zones Spéciales de Conservation (ZSC), plus de 20 000 pour 12 % du territoire européen, permettent une protection de ces habitats et espèces menacées. Cette Directive, qui date de 1992, marque également le début de la mise en place du réseau « Natura 2000 ».

Chaque pays de l’Union européenne s’est doté d’un réseau de sites correspondant aux habitats et aux espèces recensés dans les Directives, et en accord avec la réalité de la richesse écologique de leur territoire. La France est considérée comme l’un des pays européens les plus importants pour l’intérêt et la diversité de ses milieux naturels et des espèces sauvages qui s’y développent.

> Site du Ministère de la Transition Écologique

seine-saint-denis.fr

Retrouvez toute la vie du département sur le site officiel de la Seine-Saint-Denis

Contacts

Pour toutes suggestions, renseignements ou réclamations concernant les parcs départementaux.