OBSERV'ACTEUR

?

Grèbe castagneux

Famille :
Podicipedidae
Cycle de vie :
Nicheur, migrateur et hivernant peu commun
Rareté - protection / menace :
Commun, visible toute l’année. C’est une espèce protégée en France et donc en Seine-Saint-Denis !


Comment le reconnaître ?

Ce petit oiseau d’eau de 25 cm environ est le plus petit des grèbes et peut être confondu avec un caneton. Il est identifiable par sa petite tête ronde, son petit bec mince et droit et son corps rondelet et duveteux.

Au printemps et en été, en période nuptiale, le Grèbe castagneux arbore des joues et un cou brun-roux contrastant avec le reste du plumage brun sombre, ainsi qu’une tâche jaune pâle à la commissure du bec. En hiver, il revêt un plumage plus uniforme, de couleur châtaigne (d’où son nom de castagneux).

Le Grèbe castagneux émet une sorte de hennissement strident ou de ricanement prolongé : « bibibibibi… ». On peut l’observer, sur la plupart des pièces d’eau des parcs qui possèdent une végétation rivulaire (marais, étangs, mares, etc.). À la moindre alerte, il plonge pour reparaître un peu plus loin, ou se cache furtivement dans la végétation haute des rives.



Crédits photos : Wikicommons - Andreas Trepte (1), Alessandro Musicori (2) et Bohus Cicel (3).

Vous avez vu cette espèce ?
Nous avons besoin de vos coordonnées pour que votre observation soit validée.