print
 

La trame verte et bleue

La Seine-Saint-Denis présente des espaces naturels exceptionnels, mais elle est aussi fortement urbanisée et son territoire est très morcelé. Pour pallier cette fragmentation, le Département fait de la mise en place de la trame verte et bleue une priorité !

Le projet départemental en faveur de la « TVB »

Les trames vertes et bleues sont des voies de circulation entre grands espaces verts, dédiées aux espèces de la faune et de la flore. Depuis plusieurs années, afin de préserver la biodiversité urbaine du département et d’assurer le bien-être de ses habitants, le Conseil départemental a fait une priorité de la mise en place de ces trames.

À la toute fin de l’année 2011, un projet départemental mené en partenariat avec le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) a été lauréat de l’appel à projets de la Stratégie nationale pour la Biodiversité (lancé par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie) sur l’élaboration des trames vertes et bleues urbaines et la valorisation des friches.

Ce programme appelé « La trame verte et bleue en Seine-Saint-Denis : de la réalité scientifique aux déclinaisons opérationnelles » a été déployé pendant les deux années suivantes. Son objectif était double :

  • Créer, grâce au MNHN, une carte des connectivités du paysage, réalisée à partir de la modélisation des déplacements des végétaux entre les espaces herbacés du territoire. Il s’agissait de comprendre les itinéraires préférentiels de dispersion des plantes et donc connaître les sites déterminants pour ces voies de circulation des espèces. Cela permettait également d’identifier les acteurs du territoire jouant un rôle important sur ces sites, pour travailler avec eux au maintien de la trame verte et bleue ;
  • Développer des outils pour sensibiliser, aider, accompagner les acteurs du territoire dont les habitants de la Seine-Saint-Denis, afin de leur faire jouer un rôle dans le maintien et le développement des continuités écologiques.

Le déroulement du programme

Les outils mis au point ont été testés sur 5 sites pilotes, identifiés comme secteurs-clés pour la trame verte et bleue :

  • un parc d’affaires, Paris Nord 2 (gestionnaire privé), situé au nord du département de la Seine-Saint-Denis ;
  • un espace géré par un bailleur social (Immobilière 3F) et l’Amicale des locataires du quartier Moulin Neuf, dans la commune de Stains ;
  • Deux zones de friches, gérées par des collectivités : à Bobigny (ancienne gare de déportation) et sur le territoire de Plaine Commune ;
  • une portion du Chemin des parcs, itinéraire écologique et paysager conçu et géré par le Département, sur la route départementale 40.

Les résultats obtenus et les outils développés

Tous les documents (guides, synthèses, fiches techniques, articles…) produits pendant le déploiement du projet sont consultables sur le REVES, Ressources pour un Environnement Vert en Seine-Saint-Denis, destinées aux professionnels.

Vous y trouverez, entre autres, la présentation détaillée de l’étude menée par le MNHN, « Cartographie des îlots herbacées par télédétection et évaluation de la connectivité floristique de la Seine-Saint-Denis » (par Gilles Plattner, Romain Lorillière, Noëllie Maurel, Jawad Abdelkrim et Colin Fontaine).

seine-saint-denis.fr

Retrouvez toute la vie du département sur le site officiel de la Seine-Saint-Denis

Contacts

Pour toutes suggestions, renseignements ou réclamations concernant les parcs départementaux.