print
 

Label BiodiverCités

Le label « BiodiverCités » est décerné aux collèges ayant mené tout au long de l’année un projet sur la thématique de la biodiversité urbaine (installations d’aménagements favorables à la biodiversité, inventaire ou suivi d’espèces, ou création de supports d’animation, d’information et de communication) tout en respectant une méthodologie bien précise. Il est accordé au projet du collège participant, pour une durée de 3 ans.

 Retour sur l’édition 2016

Des élèves très investis dans l’observation, la connaissance et la sauvegarde de " leur " nature.

Le parc départemental du Sausset accueillait jeudi 9 juin la restitution de l’édition 2016 du « Label BiodiverCités ».
Proposé depuis 2012 par le Département de la Seine-Saint-Denis, en partenariat avec l’antenne Ile-de-France de la Ligue pour la Protection des Oiseaux, ce dispositif éducatif vise à accompagner les collégiens dans la création et la mise en œuvre de projets de connaissance, sauvegarde et développement de la biodiversité, au sein de leurs établissements scolaires.

Sept délégations d’élèves présentaient cette année leurs travaux au jury de professionnels de l’éducation et de la biodiversité réuni pour l’occasion. Chaque établissement participant s’est ainsi vu attribué un niveau de labellisation, (Oeuf/ Chenille / Chrysalide / Papillon) confirmant l’investissement des jeunes en faveur de la « nature en ville » et les encourageant à poursuivre leurs actions en dehors de l’école.

Pour sa première participation, le collège Marais de Villiers à Montreuil a obtenu le niveau Chenille avec les encouragements du jury notamment pour la campagne active de communication sur l’importance des insectes dans la diversification du règne végétal développée en direction des élèves des autres classes.
Les collèges Jean-Jaurès à Montfermeil et Alfred Sisley à l’Ile-Saint-Denis ont brillamment obtenu le niveau Chrysalide, qui vient consacrer une démarche scientifique rigoureuse et un engagement durable pour la sauvegarde de l’avifaune aux côtés de la Ligue pour la Protection des Oiseaux.
Au collège Henri Barbusse, c’est la complémentarité du nouveau potager avec la mare pédagogique déjà en place qui a particulièrement retenu l’attention du jury permettant à l’établissement d’obtenir le niveau Chrysalide +.

Enfin, essais transformés pour les collèges Claude Debussy à Aulnay-sous-Bois, Pablo Picasso à Montfermeil et Honoré de Balzac à Neuilly-sur-Marne, qui voient les efforts de plusieurs années d’investissements dans l’aménagement de cœurs de nature, véritables refuges de biodiversité au sein des établissements, récompensé respectivement par les niveaux Papillon, Papillon+ et Papillon++.

Un grand bravo à tous les participants dont on soulignera cette année encore la qualité des projets présentés et la perspicacité des interventions tout au long de cette matinée d’échanges entre élèves.

Zip - 29.8 Mo
Carnets de bord 2016

 Pourquoi un label ?

L’attribution d’un label valorise le travail des élèves et encourage à le poursuivre sur le long terme. La démarche de labellisation vise aussi à impliquer l’ensemble de la communauté éducative. Elle permet de créer un dialogue au sein de l’établissement, entre élèves, enseignants, direction et personnels techniques, basé sur une même volonté : favoriser la présence d’une biodiversité au sein du collège afin d’éduquer et de sensibiliser au respect de l’environnement et du cadre de vie des élèves.

Le label BiodiverCités est évolutif. Il est constitué de 4 palliers et présenté à l’image du cycle de vie d’un papillon :
- Oeuf pour une première participation
- Chenille pour les débutants
- Chrysalide pour les intermédiaires
- Papillon pour les experts

Chaque pallier correspond à un niveau, déterminé par l’état d’avancement des réflexions sur la biodiversité au sein du collège.

 Comment ça fonctionne ?

Afin que les collèges puissent mener à bien leur projet de façon cohérente et organisé, la méthodologie est divisée en points d’étapes. Certains points appuient l’engagement des collèges vers une démarche de labellisation. D’autres sont des étapes d’accompagnement de la LPO et du Département dans la mise en œuvre concrète du projet.

Ces étapes, ainsi définies, ont pour objectif :
- d’apprendre aux collégiens à monter un projet,
- leur permettre de participer pleinement à la réalisation du projet,
- se sentir entièrement impliqué dans le développement de la biodiversité,
- devenir acteurs de la préservation de la biodiversité de proximité.

Cette méthodologie sera accompagnée par des outils pédagogiques sur lesquels les enseignants pourront s’appuyer pour enrichir leurs connaissances et alimenter leurs projets. L’exposition « BiodiverCités » et la mallette de ressources pédagogiques seront donc mises à disposition à la demande des enseignants.

Des fiches techniques seront fournies par la LPO permettant ainsi de passer d’une étape de la méthodologie à une autre. Les collèges participants auront également un carnet de bord, fournie par le Département et la LPO.
Ce carnet de bord présentera les objectifs du projet, le programme d’actions, les premiers résultats, les actions menées en ce qui concerne le volet communication.

En mai, le carnet de bord est soumis au comité d’attribution du label afin que ses membres puissent juger de la qualité du projet et des actions menées en faveur de l’accueil et de la préservation de la biodiversité urbaine et sur le respect de la méthodologie.

Une journée de restitution des projets se déroulera en fin d’année scolaire au sein d’un des parcs départementaux. Les différents projets seront présentés par les élèves et illustrés par un diaporama.

Un rallye nature sera organisé l’après-midi. À travers un circuit composé de stands, les animateurs réaliseront des petites activités sur la thématique de la biodiversité en direction des élèves. Ce rallye nature permettra de créer un moment d’échange, à la fois ludique et de détente.

 Et après ?

La labellisation est matérialisée par la remise d’un diplôme ainsi que d’une plaque rigide à fixer au sein de l’établissement.

L’obtention du label exigera de bénéficier d’un retour sur la situation et l’évolution du projet chaque année.

 Comment s’inscrire ?

Les collèges désirant mettre en place une démarche de labellisation « BiodiverCités », s’inscrivent auprès du Département de la Seine-Saint-Denis en remplissant un formulaire de demande d’inscription. Une fois validée, l’inscription ne sera définitivement entérinée que lorsque la charte d’engagement, disponible en ligne sur le site, sera retournée complétée et signée par le chef d’établissement, l’enseignant référent, les élèves, le personnel administratif et technique, les parents d’élèves et toutes les autres personnes souhaitant participer au projet.
Cette charte a pour objectif de renforcer l’engagement de l’établissement et de consolider les objectifs des élèves et enseignants dans le cadre de la démarche de labellisation.

 Inscription

 Inscription

Pour en savoir plus et vous inscrire à ces parcours, il vous suffit de cliquer ICI.

Vous serez redirigé vers le CRP - Centre de ressources des partenaires

Complétez le formulaire d’inscription téléchargeable en bas de page de l’article et envoyez-le, accompagné de votre projet pédagogique, à : parcoursedd@cg93.fr

Vous trouverez également sur ce site l’ensemble des appels à participation pour chacun des parcours proposés sur le développement durable.

À noter : la création d’un compte CRP est indispensable pour accéder au téléchargement des pièces jointes.

Si vous rencontrez des difficultés avec le CRP, n’hésitez pas à prendre contact avec nous par le biais du mail indiqué ci-dessus ou par téléphone au 01.43.93.45.54.

et pour tout complément d’information contactez :

Céline Richard
- Tél. : 01 43 93 98 22
- mail

seine-saint-denis.fr

Retrouvez toute la vie du département sur le site officiel de la Seine-Saint-Denis

Contacts

Pour toutes suggestions, renseignements ou réclamations concernant les parcs départementaux.