print
 

Les zones naturelles

La richesse écologique du parc vient de la diversité de ses milieux, aménagés sur le modèle de la nature, et de leur mode de gestion, dite " harmonique". Cette gestion tient compte des cycles de la faune et de la flore, tout en offrant un accueil de qualité à l’ensemble des visiteurs.

Zones naturelles inventoriées

Certaines zones du parc ont été inscrites à l’inventaire ZNIEFF (Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique), en 2001.
Ces zones ont été inscrites à l’inventaire ZNIEFF pour trois raisons :

- l’intérêt patrimonial, en particulier par la présence et la reproduction du Crapaud calamite et du Blongios nain,
- l’importance de ces espaces pour le maintien et la reproduction des espèces concernées,
- l’intérêt pédagogique.

Aussi, toute la partie du parc située au nord de la voie de chemin de fer ainsi que le Grand Lac font partie de l’inventaire ZNIEFF type 2, et à l’intérieur du périmètre, certaines zones spécifiques sont inscrites en ZNIEFF de type 1 : la roselière du Grand Lac, l’étang des Brouillards, le Vallon…

L’inscription à l’inventaire ZNIEFF n’a pas de valeur juridique protégeant le site, mais constitue une incitation morale à préserver le milieu.

Le Vallon

Ce site à part, protégé, où l’on se croirait à la campagne, s’étale sur environ 4 ha.
C’est une ancienne réserve autoroutière qui a été laissée en friche pendant près de 30 ans !
Le Vallon, composé d’un plan d’eau (1000 m2) prolongé par une prairie humide et surplombé par des coteaux calcaires secs, herbeux, se termine par un bosquet d’aubépine.

Par sa structure et grâce à une gestion appropriée, il présente une richesse écologique importante :

44 espèces d’oiseaux (dont le Blongios nain), le Crapaud calamite, le Triton palmé et le Triton ponctué, le Lézard des murailles, une dizaine d’espèces de libellules…

Sur les coteaux, la flore est composée d’espèces indigènes typiques des terrains calcaires et de quelques espèces venues d’ailleurs : Buddleias, Robiniers et Argoustiers dont les racines permettent la fixation des talus.

seine-saint-denis.fr

Retrouvez toute la vie du département sur le site officiel de la Seine-Saint-Denis

Contacts

Pour toutes suggestions, renseignements ou réclamations concernant les parcs départementaux.