print
 

Projet de réaménagement du parc

Afin de proposer au public un nouvel espace vert et naturel dans cette zone carencée du département, une étude sur le réaménagement de la totalité du site a été lancée en 2008. Le début des travaux est prévu au cours de l’année 2012.

Un projet issu d’une co-élaboration

Afin de travailler sur le programme d’aménagement, un Conseil des usagers a été mis en place en 2009 et un travail régulier a été engagé avec l’association Arpenteurs et des groupes d’habitants, des enfants, des collégiens afin de recueillir les souhaits sur le nouveau parc.
En partant du diagnostic paysager réalisé par la paysagiste Agnès Marin et des études scientifiques sur la faune et la flore, les associations environnementales ont été consultées pour qu’elles puissent donner leurs préconisations sur la préservation et l’accroissement de la biodiversité.

Le programme travaillé par les paysagistes Agnès Marin et Bérénice Brouard a été présenté au Conseil d’usagers en juin 2010.
Il tient compte à la fois des paramètres écologiques, sociaux et économiques du projet, mais aussi du patrimoine historique et culturel en proposant des aménagements directement en lien avec le lieu.

« Une terre d’empreinte et de légendes à la croisée des chemins. »

La thématique choisie pour le parc répond aux demandes exprimées par les habitants et les associations sur la valorisation du patrimoine à travers les empreintes géographiques, historiques et paysagères du site.

- Empreintes de la nature à travers les traces laissées par les animaux qui ont permis d’identifier la biodiversité du site.

- Empreintes de l’histoire à travers la dizaine d’impacts d’obus visible dans la partie actuelle du parc, des légendes développées sur le parc, la vie des carrières et le bandit Maussoin.

- Empreintes géologiques à travers l’exploitation du gypse et de la glaise qui ont remodelés la surface du site.

Aussi terre d’emprunt à double titre, pour les populations originaires d’autres pays et d’autres cultures vivant à Clichy-sous-Bois et par rapport aux générations à venir à qui nous devons une gestion et un développement durable du site.

Les grandes lignes du projet

La première priorité est de sécuriser la partie du parc actuellement fermée, où malgré l’interdiction, des individus franchissent les clôtures à leurs risques et périls.
Différentes techniques plus ou moins impactantes seront utilisées afin de combler les fontis. Certains milieux devront être détruits pour être reconstitués en boisement chênaie-charmaie ou en pelouses calcaro-marneuses à la demande des associations.

- Les parties principales

  • La Fosse-Maussoin, point phare de l’aménagement, est une grande prairie qui rend hommage à la fosse du bandit Maussoin. Sa forme ronde évoque un fontis. Elle est ceinturée par le « chemin des parfums ».
  • La Vallée des songes est le lieu de passage entre le couvert de la forêt et les zones ouvertes du parc. Des aménagements seront installés pour solliciter l’imaginaire des promeneurs et permettre une meilleure connaissance des milieux naturels.
  • La Forêt est composée de chênes centenaires issus de l’ancienne forêt de Bondy, elle s’étend sur l’actuel boisement du parc et une partie du boisement de l’extension dont le comblement des fontis se fera par injection.
  • Les milieux humides, réseau de mares incluant la mare actuelle, seront aménagés pour favoriser et maintenir la biodiversité du site, pour recueillir et conduire les eaux pluviales vers la partie basse du parc.
  • Les milieux naturels reconstituent une pelouse calcaro-marneuse et la création de gites à chauve-souris.
  • Les grandes promenades et les cheminements se composent de nouvelles entrées facilement identifiables et bien réparties, de promenades en frange du parc, de cheminements agréables aux textures variés.
  • Les équipements spécifiques et les animations seront adaptés à tous les publics : aires de jeux pour les enfants, parcours sportif et des éléments pour VTT pour les adolescents. La Maison du parc, en lien avec la Maison de la jeunesse, proposera un programme d’animations d’Education relative à l’environnement.

Ressources

seine-saint-denis.fr

Retrouvez toute la vie du département sur le site officiel de la Seine-Saint-Denis

Contacts

Pour toutes suggestions, renseignements ou réclamations concernant les parcs départementaux.